Tenir la planche

Cette semaine on prend la Planche et on s’y penche...

Ici la force, notre force, celle qui nous anime et nous vivifie, s’exprime dans toutes les directions !
La tête presse vers l’avant, les talons pressent vers l’arrière, les mains repoussent le sol, les jambes pressent l’une vers l’autre, et tout cherche à presser, repousser, engager, envoyer. L’énergie fuse et tout est tenu. Solide aux extrémités, solide au centre, la planche ne ment pas, elle est bien DANDASANA : posture du bâton.

Mais qu’est ce qui me fait tenir ? Est-ce cette force brute, engagée tout azimut, ou est-ce ce je ne sais quoi d’équilibre entre tous ces faisceaux d’énergie qui chauffent et fusent ?

Et de me rappeler qu’un bâton est solide, oui, mais qu’il flotte aussi, léger comme plume, quand je le lance à l’eau... Alors j’ai envie de dire : jetons nous à l’eau ! Et avec cette planche, solide comme bâton, partons à la recherche de cet instant d’équilibre où, peut-être, nous pourrions vivre l’insoupçonné sentiment de flottaison.